Découvrir le Mare a Mare Sud

La randonnée en Corse ne se limite pas au GR 2On aussi prestigieux soit-il. Tout ce site dédié à la montagne en Corse en est d’ailleurs le porte parole. Nous ne faisons pas parti, bien au contraire, de ceux qui dénigrent le sentier de grande randonnée le plus réputé d’Europe, nous aimons par dessus tout montrer la richesse de la montagne en Corse.
Exemple ici avec un petit sujet sur le sentier Mare a Mare Sud.
Il fait parti des 3 itinéraires mis en place pour traverser la Corse d’Est en Ouest, de la mer à la mer.

Mare a Mare Sud, de Porto Vecchio à Propriano

Cet itinéraire va permettre de découvrir la superbe région de l’Alta Rocca, depuis le massif de Bavella.
Il faut prévoir 5 jours de randonnée pour faire cette randonnée de niveau facile. En moyenne les journées comptent 5 à 6 heures de marche, sans réelle difficulté. On parle d »ailleurs de sentier de « moyenne montagne » qui ne dépasse pas les 1171 m du col de Foce Alta ( passé en jour 2 dans le sens est-ouest). Le balisage du sentier est fait de marque orange. Il est assez propre et facile à suivre.

La randonnée se fait donc en 5 étapes, permettant de découvrir les paysages de montagne du sud, avec des traversées de forêts de pins Lariccio. Mais aussi un itinéraire « culturel » avec des traversées de villages riches, des églises et chapelles mais aussi des traces historiques importantes allant de la préhistoire au XVIII siecle.

 

Jour 1  – De Porto-Vecchio à Cartalavonu

La première journée permet de quitter le littoral par la montée à Cartalavonu. Le massif de l’Ospedale est traversé par un sentier facile offrant des panoramas superbes sur la mer et le golfe de Porto Vecchio, mais aussi sur la région de l’Ospedale.
La première étape se termine sur le plateau de Cartalavonu vers 1020 m d’altitude, après 5 heures de marche et un dénivelé positif de près de 1000 m

Jour 2  – De Cartalavonu à Levie

En quittant le plateau de Cartalavonu le sentier prend rapidement de l’altitude, offrant ainsi un point de vue superbe sur toute la vallée, le lac de barrage de l’Ospedale, la région de l’Alta Rocca et le massif de Bavella avec ses fameuses aiguilles. C’est le point culminant de cette randonnée avec le Col de Vacca.
L’itinéraire redescend ensuite a travers une châtaigneraie puis une chênaie pour rejoindre la rivière Fiumicicoli dans la région de Levie
La deuxième étape se fait dans ce village après 5 heures de randonnée .

Jour 3  – De Levie à Serra di Scopamena

La matinée de marche se déroule dans une très belle forêt de chênes pour rejoindre la zone archéologique très riche de Cucuruzzu et Capula.
L’itinéraire remonte ensuite vers le village de Quenza sans s’y arrêter réellement. Le but est de rejoindre les bergeries de Lavu Donacu après une journée de 6 heures de marche, un dénivelé neutre.

Jour 4 : De Serra à Sainte Lucie de Tallano

C’est une journée d’environ 5 heures de marche qui débute par une ballade dans la forêt de châtaigniers. La majeure partie de la journée se passe dans la vallée du Rizzanese . La fin de l’étape se fait dans le superbe village de Sainte Lucie de Tallano, très caractéristique des villages fortifiés du sud de la Corse

Jour 5 – De Ste Lucie de Tallano à Propriano

Cette dernière journée est faite de traversée de jolis villages riches en histoire et architecture comme Loreto di Tallano et des ruines d’Altanaria. La vallée du Rizzanese se poursuit vers Propriano ( son embouchure) mais le sentier Mare a Mare vous fera traverser le village de Fozzano, joli village atypique avec son héroïne Colomba, dont Prosper Mérimé s’inspira ( très librement) pour son roman Colomba.
Le village marque la fin de ce circuit, après 5 heures de marche pour la dernière journée.

Hébergement

L’hébergement se fait en gîte, mais il est possible à certaines étapes d’opter pour des logements chez l’habitant ou à l’hôtel.

Période conseillée :

Cet itinéraire est accessible toute l’année mais il est tout de même à privilégier en demi saison. L’été, malgré plusieurs traversées à l’ombre des forêts, la faible altitude rend les températures peu agréables. A noter qu’il peut être réaliser l’hiver grâce à sa faible altitude. Mais il faut tout de même surveiller la météo pour éviter des surprises lors des étapes autour de Bavella.
La période idéale selon nous est l’automne en Corse ! Les forêts de chênes et de châtaigniers vont vous offrir des couleurs incroyables.

Petit conseil PLUS

Et si vous profitiez de cette petite rando pour prolonger un peu votre séjour et découvrir les micros régions environnantes. Si vous avez opté pour ce circuit Mare a Mare Sud, c’est sans doute parce que vous aimez les régions « atypiques » mélangeant culture et découvertes.
Pour cela il est vivement conseillé de prolonger de quelques nuits le circuit dans la région de Porto Pollo, toujours dans le golfe du Valinco.
Cette petite station balnéaire à taille humaine est à privilégier par rapport à Propriano, beaucoup moins charmante. Le village de Porto Pollo permettra un repos bien mérité tout en profitant des nombreux sentiers de bord de mer, des tours génoises, de la superbe plage de Cupabbia, du site préhistorique de Filitosa etc… De quoi se reposer sans s’ennuyer après 5 jours de randonnées. Et après 4 nuits passées dans des conditions de confort sommaires, profitez-en pour réserver un hôtel à Porto Pollo confortable et accueillant comme Casa Murina pour les amateurs de découverte culturelle. Vous pourrez même y réserver la chambre « Colomba » après avoir découvert sa maison natale à Fozzano.

Sources photos : l’agence Couleur Corse qui propose ce circuit Mare a Mare en liberté ou avec un accompagnement.